Accueil > Oasis de Paix > Nouvelles > Combien de temps va-t-on investir dans la guerre, plutôt que dans l’éducation (...)

Combien de temps va-t-on investir dans la guerre, plutôt que dans l’éducation de la paix ?

mercredi 23 juillet 2014, par Evi Guggenheim Shbeta

Toutes les versions de cet article : [Deutsch] [English] [français]

Il y a exactement une semaine, que j’étais au milieu d’une thérapie de couple quand tout à coup, tout à fait inattendue à Neve Shalom Wahat al Salam les sirènes hurlaient. Peu de temps après la fille du couple de onze ans a telephonné complètement terrifié, sanglotant et pleurant. Elle avait déchirés du sommeil ses jeunes frères et sœurs pour les prendre dans l’espace protégé. Ce fut le début. Aujourd’hui, j’ai revu le couple. Ils m’ont raconter que depuis leur garçon de 4 ans a peur de quitter la maison.

Dans les nouvelles d’aujourd’hui une mère de Sderot et un père de Gaza ont été interroges. La mère de Sderot disais que les enfants ne peuvent pas prendre une douche en paix et ne peuvent pas aller au toilette tranquillement, tandis que le père de Gaza a déclaré que les enfants de Gaza ne peuvent ni doucher, ni aller aux toilettes parce qu’ils n’ont plus d’eau courante.. ...

Cette nouvelle guerre insensée de Gaza a été precede par l’enlèvement et le meurtre de trois jeunes juives de16 ans par des Palestiniens, suivi d’une action de cherche massive et agressive d’arrestation de l’armée en Cisjordanie, suivie par un adolescent Palestiniens qui a été enlevé et brûlé par des Israéliens juifs. Nous avons eu le sentiment que les relations entre Juifs et Palestiniens dans le pays étaient sur le point d’explosion. La méfiance et la tension était insupportable.

Notre réponse a été de convoquer une réunion d’urgence avec d’autres organisations pour la paix et les droits de l’homme. Le résultat a été la démonstration que nous avons tenu le dernier Samedi a Tira, une ville arabe à côté de Kfar Saba. Sous le slogan : "Nous refusons d’être ennemis !" pres de 400 gents ont manifestes.

Une petite lueur d’espoir dans cette période sombre.

Les nombreuses sirènes d’alarmes tappent sur nos nerfs. Le sentiment d’impuissance que nous ressentons envers les bombardements massifs avec l’immense nombre de morts et de blessés dans Gaza est insupportables.

Combien de temps va-t-on continuer d’ investir des milliards dans la machinerie de guerre si insensés plutôt que dans l’éducation de la paix ?

Et encore une autre petite lueur d’espoir : Malgré tout chaque jour des enfants juifs et palestiniens viennent chez nous a Neve Shalom Wahat al Salam pour participer au camp d’été, que nous organisons en collaboration avec l ’"Open House" de Ramle.

Dans l’espoir pour des jours meilleurs, je vous envoie de tout coeur un grand

Shalom, Salam de Neve Shalom Wahat al Salam, qui malheureusement ces jours-ci est plus tot une oasis de paix qu’ une source de paix,


Dans la même rubrique

facebook

PayPal

Version à imprimer

print


Contact

mail.gif, 1 kB


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | SPIP | Creative Commons License
All original content licensed under a Creative Commons Attribution 2.5 Israel License.